Alzheimer : la perte des repères 

Alzheimer : la perte des repères

Alzheimer.jpg

Un proche atteint de la maladie d’Alzheimer montre des signes de désorientation et vous ne savez pas quoi faire ? Même si la maladie est évolutive, il existe des solutions adaptées pour mieux vivre au quotidien

Faire face à la maladie

Chronique et évolutive, la maladie d’Alzheimer entraîne une perte d’autonomie, une modification du comportement et une moindre faculté à s’adapter à la vie de tous les jours. Lorsqu’une personne atteinte de la maladie commence à perdre ses repères, les aidants et la famille sont souvent démunis. Il existe pourtant des solutions pour retarder l’évolution de la maladie, et faciliter par là même le maintien à domicile des personnes dépendantes.


L’une des premières solutions consiste à entourer et rassurer la personne qui souffre de désorientation. Encouragez-là à faire le maximum de gestes du quotidien par elle-même, même si c’est difficile. En installant des repères spatio-temporels dans la maison, vous l’aiderez également à appréhender plus facilement les différents moments de la journée.

Réagencer l'espace de vie

Quelles solutions pour mieux se repérer dans l’espace ? La mise en place de repères spatiaux passe d’abord par le réagencement de l’espace de vie et l’adaptation aux nouvelles capacités de la personne. Vous pouvez notamment :


  • Écarter les objets dangereux et réorganiser l’agencement des meubles de sorte à simplifier les déplacements.

  • Délimiter les différents espaces de la maison auxquels sont associés des tâches : chambre/dormir, salle de bains/se laver, cuisine/manger…

  • Placer des indices pour l’aider à s’orienter : utiliser une couleur différente pour chaque pièce de la maison, mettre des étiquettes sur les placards, une photo avec son nom sur la porte de sa chambre…

Marquer les temps forts de la journée

Lorsqu’une personne n’a plus conscience du temps qui passe, le déroulement du quotidien est perturbé. Vous pouvez la rassurer en installant une routine, des événements ritualisés qui marqueront les temps forts de la journée. Pour intervenir face à la désorientation temporelle, vous pouvez :


  • Installer des alarmes ou des téléphones qui permettent d’alerter les malades sur les actes qu’ils ont à effectuer dans la journée.

  • Maintenir un éclairage plus intense le jour pour marquer la différence avec la nuit.

  • Décorer les pièces en fonction des fêtes et des saisons : Noël, Pâques, Halloween…

  • Discuter de l’actualité, du temps qu’il fait et des activités qui lui sont propres.

  • Utiliser un calendrier ou un agenda, pour noter les rendez-vous et les tâches quotidiennes


Si vous souhaitez trouver d’autres solutions pour accompagner au mieux un proche, n’hésitez pas à consulter le site de France Alzheimer ou des professionnels de santé spécialistes de la maladie d’Alzheimer.

Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.