Mieux vivre l’incontinence  

Mieux vivre l’incontinence


Le tabou lié à l’incontinence mène souvent les personnes concernées à l’isolement, leur empêchant de bien connaître le problème. Et comprendre son problème, c’est déjà le résoudre partiellement. Il est donc essentiel de définir ce qu’est l’incontinence afin de mieux vivre avec au quotidien.

L'incontinence, osez en parler

En France, on estime que plus de 3 millions de personnes de plus de 65 ans sont touchées par l’incontinence. Les femmes en souffrent plus que les hommes (17,4 % contre 15,6 %) et les personnes plus jeunes ne sont pas épargnées. Pour autant, peu de personnes consultent pour ce motif, pensant que les fuites urinaires sont simplement liées au vieillissement. Même s’il n’est pas toujours évident d’en parler, il existe des solutions pour mieux vivre avec. Dédramatisez la situation en en parlant avec votre médecin, il saura vous proposer une prise en charge adaptée à vos besoins.

Les différents types d’incontinence

Les fuites urinaires peuvent avoir des causes multiples : relâchement des sphincters, troubles neurologiques, tabagisme ou abus de caféine, chirurgie d’ablation de la prostate, anxiété, obésité, vieillesse, etc. Pour mieux comprendre ce qu’est l’incontinence,  sachez qu’il existe 3 grandes formes d’incontinence urinaire.

L’incontinence par impériosité

Cette fuite urinaire, également appelée urgenturie, a pour cause une hyperactivité ou instabilité de la vessie. Le cerveau envoie des messages de mictions spontanées alors que la vessie n’est même pas totalement remplie. Concrètement, la personne se met à uriner sans avoir le temps d’atteindre les toilettes.

L’incontinence urinaire d’effort

Il s’agit de la forme la plus répandue d’incontinence urinaire. C’est le type d’incontinence qui intervient lors de la pratique d’un sport voire quand vous subissez une pression abdominale brusque : toux, éternuement, rire, soulèvement de charge, etc. Ceci entraîne, à l’effort, une fuite involontaire, plus ou moins importante. Ce type d’incontinence touche plus d’une femme incontinente sur deux.

L’incontinence mixte

C’est un double type d’incontinence qui réunit les deux formes précitées. Elle concerne les personnes qui souffrent d’incontinence d’effort et d'incontinence par instabilité vésicale en même temps. Elle représente environ 30% des incontinents. Elle survient également lorsqu’une personne est atteinte de handicaps physiques, orthopédiques ou mentaux lui empêchant de se rendre à temps aux toilettes.

Bien gérer son incontinence : 5 astuces



Les fuites urinaires ne sont pas une fatalité. Adoptez une bonne hygiène de vie quotidienne et diminuez sensiblement la gêne occasionnée !

  1. Buvez en grande quantité

    Vous avez le droit de vous hydrater, même si vous êtes incontinent. Buvez même beaucoup. Cela permet de rendre votre urine moins concentrée et d’éviter ainsi une irritation au niveau de la vessie.

  1. Soignez votre consommation


    Les boissons caféinées, les boissons gazéifiées et le tabac ont tendance à irriter la vessie. Consommez-les avec modération et renoncez si possible au tabac. De même qu’à l’alcool. Quand il est consommé avec excès (spécialement la bière), il a pour effet de déclencher un besoin d’uriner ou d'altérer vos perceptions.

  2. Luttez contre la constipation

    Etant donné que constipation et vessie ne font pas bon ménage, surveillez votre alimentation.  Priorisez les aliments riches en fibre (grains entiers, fruits, légumes) et facilitez l’évacuation pour soulager la vessie.

  3. Réduisez l’excès de poids

    La surcharge pondérale n’est pas trop favorable à la lutte contre l’incontinence. Le surpoids exerce une certaine pression sur la vessie et les muscles autour. Ce qui facilite les fuites urinaires. Faites du sport quotidiennement pour non seulement perdre du poids mais aussi renforcer votre plancher pelvien.

  4. Restez zen au quotidien

    Ne vous laissez pas envahir par le stress et l'anxiété. Les besoins irrépressibles d’uriner ont tendance à vous mettre sous pression. La peur de l’incident en public vient s’y ajouter, ce qui aggrave la situation et vous fait perdre le contrôle.

Bien choisir sa protection : 5 questions préalables

  1. Quel modèle choisir ?

    Plusieurs modèles de protections contre les fuites existent sur le marché. Mais pour trouver le plus à même de répondre à vos besoins il faut tenir compte du sexe, du type d’incontinence et du niveau d’autonomie. Selon votre mobilité, vous avez le choix entre les changes complets, les slips absorbants et les protections anatomiques.

  2. Quel type de protection ?

    Si vous êtes plutôt dépendants, nous vous recommandons les changes complets qui ont un taux d’absorption plus conséquent. Si vous vous sentez capables d’aller aux toilettes de manière autonome, il vous est conseillé de choisir les slips absorbants ou des protections anatomiques maintenues avec un slip de fixation.

  3. Quelle taille choisir ?

    Assurer une protection optimale dépend souvent de la taille de la protection. L’utilisateur doit avoir en tête son tour de taille pour le faire correspondre à la protection choisie. Vous pouvez soit vous baser sur la taille de vos vêtements soit prendre la mesure vous-même en utilisant un mètre ruban.

  4. Quel taux d’absorption choisir ?

    Le taux d’absorption est la quantité de liquide (urine) que la protection peut absorber. Il varie entre 100 ml et 3200 ml en fonction du modèle de protection. Notez que la capacité d’absorption est plus importante sur les changes complets utilisés contre l’incontinence urinaire et / ou fécale.

  5. Quel niveau de fuites ?

    Tous les patients ne souffrent pas du même niveau d’incontinence. On parle d'incontinence légère lorsque les fuites surviennent ponctuellement et que la quantité d'urine correspond à quelques gouttes. Quand ces fuites n’atteignent pas 200 ml, la personne souffre de fuite urinaire modérée. Lorsque la vessie se vide de manière brusque d’un volume supérieur à 200 ml, il s’agit de fuite urinaire forte.

    Le tableau ci-dessous vous aide à choisir le produit adapté en fonction de votre mobilité et de votre niveau d'incontinence.




En savoir + :

Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.